Les 10 symptômes d’une intolérance au gluten

L’intolérance au gluten est une condition assez courante dans notre pays. En fait, certaines études montrent que cela affecte environ 15% de la population américaine. Elle est caractérisée par une incapacité à manipuler les aliments contenant du gluten.

logo-sansGluten

Alors, quel est exactement le gluten ?

Le gluten est un composite des deux protéines gliadine et la gluténine. Le mot gluten est dérivé du mot latin pour « colle ». Le gluten est une bouillie d’amidon, de gliadine et de gluténine et se trouve dans l’herbe liés céréales comme le blé, le seigle, l’orge et l’avoine parfois. La plupart des pains, des pâtes, des craquelins et des biscuits contiennent du gluten, car ils sont généralement fabriqués avec de la farine de blé.

 

L’intolérance au gluten est classée comme une maladie auto-immune, ce qui signifie le système immunitaire attaque les tissus de son propre corps. Quand une personne avec une sensibilité au gluten mange, disons, une assiette de spaghetti, des cellules présentes dans l’intestin grêle, mal interprété les molécules dans le grain comme un envahisseur étranger. Il y a donc une interaction entraînant la mort programmée des cellules et une réponse immunitaire, qui se traduit par des symptômes typiques d’une intolérance au gluten. Il est important d’identifier une intolérance au gluten et agir en conséquence, car au fil du temps lorsque quelqu’un avec une intolérance au gluten continue à ingérer du gluten, des dommages à l’intestin grêle se produit. Dans sa forme la plus sévère, la sensibilité au gluten peut se manifester sous la forme de la maladie coeliaque, qui peut être non seulement mal à l’aise à une personne, mais bien aussi dangereux.

 

Une sensibilité alimentaire pour le gluten peut transporter avec elle une variété de symptômes qui sont malheureusement souvent diagnostiqués à tort puisque les symptômes sont communs à d’autres maladies et troubles aussi bien. La sensibilité au gluten ou l’intolérance n’est généralement pas le premier suspect et les gens vont souvent des années et des années sans un bon diagnostic. Comme prévu, les premiers symptômes de l’intolérance au gluten sont principalement symptômes gastro-intestinaux, bien que d’autres symptômes extérieurs, ne se présentent ainsi. Les bonnes nouvelles sont que cela est facilement traitable simplement en éliminant le gluten de son alimentation.

loaves-of-bread

Sensibilité au Gluten ou intolérance au gluten, les symptômes :

 

  1. Les symptômes digestifs sont les plus communs. Cela inclut des douleurs abdominales, des ballonnements, des crampes, la constipation ou la diarrhée, la constipation et la diarrhée (en alternance), la perte de poids ou gain de poids.
  1. Inflammation- L’inflammation est une réponse immunitaire au gluten.
  1. intolérance au lactose, la sensibilité laitière ou autre intolérance alimentaire Ceci est une condition secondaire qui résulte de dommages à l’intestin grêle du principal problème de la sensibilité au gluten.
  1. La malnutrition et / ou Anemie- Depuis l’intestin grêle peut être endommagé en cas de l’intolérance au gluten, et puisque la nourriture peut être rapidement excrété en tant que déchets, le corps a souvent l’absorption des nutriments un disque temps, conduisant à ce symptôme en développement. Plus précisément, un niveau de faible teneur en fer est commun.
  1. Fatigue chronique, Epuisement et Vertiges.
  1. Corps et douleurs articulaires.
  1. Fréquent Infections L’intestin grêle représente 70% du système immunitaire et que la sensibilité au gluten provoque des dommages à l’intestin grêle, l’infection est un symptôme fréquent de la sensibilité au gluten.
  1. Stéatorrhée- Ceci est la présence d’un excès de graisse dans les selles. Cela peut conduire à des complications embarrassantes et douloureuses, telles que la fuite anale ou l’incontinence. Fat est présent dans les selles due à une mauvaise digestion.
  1. maux de tête.
  1. dépression, l’irritabilité et sautes d’humeur.

 

Comme indiqué ci-dessus, le traitement de l’intolérance au gluten est facile. Il suffit d’éliminer les aliments contenant du gluten. Cela signifie que les grains contenant du gluten, tels que ceux trouvés dans le pain, les céréales et les pâtes doivent être complètement éliminés, ainsi que des boissons telles que la bière, étant donné que celles-ci impliquent des grains de fermentation contenant du gluten.