« Ne pas parler de régime mais d’équilibre alimentaire »

Hyperprotéiné, détox, indice glycémique, dissocié… des régimes, il en existe par milliers ! Chacun y allant de sa petite promesse pour un corps svelte et quelques kilos envolés. Et pourtant, certains nutritionnistes remettent en cause le principe exigeant et restrictif de certains régimes, les accusant de provoquer carences et reprise de poids sur le long terme.

Alors que faut-il penser de tout cela ? Comment perdre du poids sans mettre en danger sa santé ? Quelle hygiène de vie choisir selon ses besoins personnels et sa morphologie ? Et surtout, jusqu’où peut-on aller pour être bien dans son corps… et dans sa tête ? Voici les réponses du Dr Pierre Azam, nutritionniste endocrinologue.

Le docteur Pierre Azam chez AuFeminin.com pendnt le chat Zoé Ducournau/Metro

Le docteur Pierre Azam chez AuFeminin.com pendnt le chat Zoé Ducournau/Metro

camillel1985 : Comment ne pas craquer pendant un régime ou même lorsqu’on a une alimentation équilibrée ?
Avec une alimentation équilibrée, il n’est pas question de ne pas « craquer », mais de respecter, selon ses moyens et ses difficultés, son équilibre alimentaire. Le pire c’est de culpabiliser des troubles que l’on peut avoir.

marmotte3110 : Mon excédent de poids se situe sur la partie abdominale, tous mes vêtements me serrent énormément. J’en arrive à déprimer. Comment faire pour retrouver ma silhouette d’avant la pré-ménopause ?
La lutte contre cette prise de poids doit être la même qu’avant votre ménopause.

maconsciencemedicte : Existe-t’il des personne qui n’arriveront jamais à maigrir et resteront toujours en surpoids ?
On a éliminé en grande partie la notion d’hérédité de l’obésité. C’est un vrai espoir pour les gens en surpoids. La part éducative, familiale et culturelle et psychologique ont une grande place dans la prise de poids de ces personnes en surpoids.

fouz142000 : j’ai 44 ans et deux enfants je voudrais perdre du poids (je pèse 80 kg pour 1m65) . Les régimes me frustrent et me dépriment. Comment faire ?
Le mot régime est devenu en France synonyme de frustration, de manque de plaisir, d’interdictions… Aujourd’hui, la mise en place d’un équilibre alimentaire doit remplacer cette notion et faire que soient privilégiés l’équilibre physique, moral et l’aspect définitif de la perte de poids. La quête de rapidité, génératrice de frustrations, est à bannir.

sandrabbc : Trop manger le soir peut-il faire grossir ?
Oui, certainement : la physiologie nocturne ne permet pas de dépenser des repas trop abondants et le stockage est de ce fait plus important que celui, par exemple, d’un petit déjeuner.

ludiludo35 : Doit-on élimer pâtes, pain et pommes de terre de son alimentation pour perdre du poids ?
Non, les sucres lents sont indispensables à l’équilibre alimentaire. On fera simplement attention de les prendre en proportion de ses besoins énergétiques et en les évitant le soir.

anonyme : j’aime trop le saucisson, c’est grave docteur ?
Grave, non ! Ce qui serait embêtant, c’est que le saucisson fasse partie de votre alimentation quotidienne et ne soit pas qu’un élément des plaisirs que vous vous accordez de temps en temps.

creamy123 : Selon vous, y a-t-il une période plus propice qu’une autre pour entamer un régime ?
Traditionnellement, le printemps est un moment favorable pour la population en générale, mais ce qui compte avant tout, c’est le moment ou la motivation arrive. A ce moment là, peu importe que ce soit l’hiver ou le printemps.

sissus : peut-on suivre la chrono-nutrition à long terme sans risque de carences ?
La chrono-nutrition n’est pas une science, mais une médecine liée à l’observation. Le fait de dissocier dans la même journée les aliments, hormis le risque de carence, ne correspond en rien à nos habitudes culturelles et donc à la possibilité d’adopter cette alimentation au long cours.

camillel1985 : Comment gérer un régime lorsqu’on prend ses repas au restaurant d’entreprise, dont les plats sont souvent plein de sauce ?
Il faut que vous ayez la force de caractère d’isoler l’aliment principal de sa sauce.

maconsciencemedicte : Quand on faire un régime et que l’on ne veut pas perdre de muscle, on va vers les régimes protéinés. Est-ce une bonne idée ? Ne risque-t-on pas des carences ?
La bonne idée, c’est de respecter l’équilibre entre un apport suffisant de protéines et les autres aliments (fruits, légumes, sucres lents et même graisses). La dépense protéinée quotidienne est connue des nutritionnistes (1,2 grammes par kilo de poids, par jour). L’apport en protéines excèdera de très peu ces dépenses.

ptitsha38 : Que pensez-vous du régime Dukan ? Y’a t-il eu des examens qui prouvent que ce dernier est inefficace et dangereux ?
L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) a pointé du doigt les carences occasionnées par le régime Dukan : manque de fibres, de sels minéraux, de vitamines, d’eau et de glucides. Ce type de régime est connu en France depuis environ 30 ans et les nutritionnistes sérieux l’ont banni de leur arsenal. Il existe, par ailleurs, semble-t-il une fraction de population plus importante qui reprend du poids à la suite de ce type de régime. Et, encore une fois, ce régime n’apprend rien de l’équilibre nutritionnel que l’on doit légitimement favoriser.

isaellae : Que faut-il faire pour arrêter le grignotage? Je mange des fruits entre les repas, mais ça ne m’empêche pas d’avoir l’obsession de grignoter.
Une piste : on sait que la plupart des grignoteurs font, en général, un petit déjeuner trop pauvre et pas assez diversifié. Mais il existe également des causes psychologiques qui peuvent amener à consulter.

eOlienne81 : Quel est le meilleur conseil pour suivre un régime ?
Pour suivre un régime qui vous soit adapté, il faut obligatoirement ouvrir un dialogue avec un professionnel, diététicien, nutritionniste… Pour trouver la « cote mal taillée » la plus adaptée à vous, à votre passé, votre mode de vie, votre culture et vos goûts. Sans ce dialogue, ceci me parait extrêmement difficile.

kalista16 : A partir de 50 ans, est-il encore possible de maigrir ?
Oui ! Aucun problème pour les hommes. Plus de contraintes pour les femmes au moment de la ménopause, mais celle-ci n’est pas un obstacle à la perte de poids, juste, éventuellement, un léger frein.

creamy123 : Sur quelle durée doit s’étaler un régime ?
Plutôt que de parler de régime, il faut surtout parler d’équilibre alimentaire individualisé. Cet équilibre devra être suivi définitivement. On confond facilement régime et diète. Le mot régime devrait signifier « équilibre alimentaire ».

silvyata : est-ce possible de maigrir sans vraiment faire de sport ?
On peut perdre du poids sans faire de sport. Mais, le rendement et l’efficacité du régime est amélioré par l’activité physique. Les recommandations usuelles sont d’au moins 30 minutes de marche par jour, mais ne soyons pas si rigides. Le fait de démarrer une activité sportive qui vous plaise vous aidera même si vous n’êtes pas dans le respect des normes.

silvyata : Comment équilibrer et stabiliser un poids à vie ?
A partir du moment où vous vous êtes approprié des habitudes et un comportement alimentaire, ceux-ci peuvent devenir votre nouvelle culture alimentaire que d’autres appelleraient « stabilisation ».

ginielight : Désirant perdre quelques kilos, je fais une heure de cardio en salle tous les matins a jeun. Que me conseillez-vous comme petit déjeuner pour après ?
Le petit déjeuner est le starter essentiel d’une journée et doit être toujours composé de 3 types d’aliments : fructose (fruits ou jus de fruits…), protéine (yaourt, fromage blanc, oeuf…), et sucres lents (pain, biscotte, céréales…) que vous ayez ou non, fait du sport avant. Mais vous avez raison, il faut toujours faire du sport, à jeun, le matin, tôt.

maelus62 : Quel est le meilleur régime pour retrouver la ligne après une grossesse?
C’est tout d’abord un régime entamé après le retour de couches. Il serait inefficace, voire nocif, avant. Il veillera à aider à la restructuration de l’organisme de la jeune mère qui a perdu pendant la grossesse une partie significative de sa masse musculaire.

anonyme : Vous parlez d' »équilibre alimentaire », qu’est-ce que cela signifie ? Quelles quantités ? Est-ce que nous devons « tout » peser/ calculer ?
Peser et calculer est la meilleure façon de se dégouter de l’application d’un équilibre alimentaire. Donc, à ne pas faire ! Sans entrer dans les détails, l’équilibre alimentaire fait respecter 3 repas par jour (avec ou sans collation) : un bon petit déjeuner comme déjà décrit et le respect d’apports de protéines, de glucides plutôt lents, de fruits et de légumes.

solitid : Les boissons gazeuses light empêchent-elles de perdre du ventre ?
Non, dans l’état actuel de nos connaissances il n’y a absolument aucun lien. Ma conviction est que l’aspartame est une excellente façon de se désaccoutumer progressivement du goût sucré très présent chez beaucoup de gens en surpoids. Un sevrage trop rapide de ce goût rendrait le régime impossible.

anonyme : boire beaucoup favorise-t-il vraiment la perte de poids ?
Boire suffisamment d’eau permet d’hydrater toutes les cellules de l’organisme et donc de donner le meilleur fonctionnement possible à notre corps, surtout en période de régime ou la déshydratation peut être fréquente. Traditionnellement, 1,5 litre toutes boissons confondues sont suffisant dans une atmosphère tempérée.

sandrine2222 : Les compléments alimentaires (type gélules guarana/thé vert etc..) sont-ils efficaces pour l’aide à la perte de poids ?
Il est difficile de faire le tri car ces produits ne sont pas dans la classe des médicaments, mais des aliments, et ne dépendent pas des même exigences scientifiques amenant leur mise sur le marché. Votre médecin peut être capable de vous répondre sur certains produits.

vermillon23 : Comment calculer sa masse graisseuse et sa masse musculaire (je fais 1m62 pour 59 kilos) ?
Aujourd’hui, on dispose de balances dites « à impédance » qui permettent d’évaluer précisément la masse grasse, la masse d’eau et la masse musculaire. Pour un nutritionniste et son patient, il est important que la perte de poids ne se fasse qu’au détriment de la masse grasse.

camillel1985 : Quand a des troubles alimentaires faut-il voir un psy en plus d’un nutritionniste ou ce dernier connait-il le problème?
La prise en charge dans ce cas doit toujours être multi-disciplinaires et, effectivement, faire collaborer le patient, le psy et le nutritionniste pour le meilleur bénéfice du patient. C’est essentiel !