Comment l’obésité conduit à la dépression

Les gens prennent du poids parce qu’ils sont déprimés, ou ils deviennent déprimés parce qu’ils sont en surpoids ?

6c88f709ee4c1f0f9eaa3a93387d3ad2

Une étude a trouvé que les deux scénarios sont probablement vrai. L’étude, publiée en 2010 dans les Archives of General Psychiatry, a constaté que les personnes obèses ont un risque 55% plus élevé de développer une dépression au fil du temps par rapport aux personnes de poids dit normal.

Voici quelques raisons pour lesquelles l’obésité peut augmenter le risque de dépression:

  1.  Les deux conditions semblent provenir (au moins en partie) des altérations de la chimie et le fonctionnement du cerveau en réponse au stress.
  2.  Les facteurs psychologiques sont également possibles. Dans notre culture, mince égale belle, et l’excès de poids peut diminuer l’estime de soi, un déclencheur connu pour la dépression.
  3.  Les modèles alimentaires et les troubles alimentaires, ainsi que l’inconfort physique d’être obèse, sont connus pour favoriser la dépression.

L’étude a également constaté que les personnes déprimées ont un risque 58% plus élevé de devenir obèses.

Voici quelques raisons pour lesquelles la dépression peut conduire à l’obésité:

  1. Des niveaux élevés de cortisol, l’hormone du stress (fréquent chez les personnes souffrant de dépression) peuvent modifier les substances dans les cellules adipeuses qui rendent l’accumulation de graisses, en particulier dans le ventre, plus probable, selon une théorie.
  2. Les gens qui se sentent déprimés se sentent souvent dans l’incapacité de manger correctement et faire l’exercice régulièrement, ce qui les rend plus enclins à prendre du poids.
  3. Certains médicaments utilisés pour traiter le gain de poids sont aussi une cause de la dépression.